Tentative d’épuisement d’un lieu : dehors

Je me situe en face du stade désert de l’institut Florimont. Accolé à ce dernier, le vieux gymnase dans lequel nous avons les cours d’éducation physique. Plusieurs voitures sont garées en face, toutes en épi, et de l’autre côté, des vélomoteurs. Dans le fond, on peut apercevoir le Jura qui surplombe le tout. Quelques voitures et scooters passent de temps à autre, la zone n’étant pas très fréquentée. Il y a aussi des ouvriers qui travaillent à la rénovation de ce vieux bâtiment, en train de s’affairer dans une ambiance relativement tendue de fin de journée.

 

D’après Georges Perec, Tentative d’épuisement d’un lieu

< Retour